:: Accueil site :: :: Accueil info ::

Dans la brume du Darjeeling de Mickael Bergstrand (Gaïa – 2015)

 
Dans la brume de Darjeeling est la suite de Les plus belles mains de de Delhi, roman dont on a dit le plus grand bien lors de sa parution, l’année dernière.
Göran Borg, divorcé, 50 ans, est de retour sur le sol suédois et retombe, à nouveau, dans ses vieilles habitudes : la queue de cheval, l’alcool, le football (il est fan du club de foot de Malmö).
Les choses ne vont donc pas comme il l'espérait dans son nouvel emploi et dans ses relations avec sa famille, sa fille surtout. Il voit la dépression le guetter. Toujours pas de nouvel amour, un boulot ennuyeux, angoissé par l’idée même d’une vie sociale. Mais il se soigne et c’est sa thérapeute, la belle Karen, qui lui apprend à dompter son anxiété.
L’Inde lui manque ainsi que sa relation enflammée avec Preeti, la directrice d’un salon de beauté de Delhi.
Alors, quand Göran reçoit une invitation de Delhi pour le mariage de son ami Yogendra Singh Thakur, dit Yogi, Il s’arrange pour obtenir quelques semaines de vacances de sa patronne à condition qu'il revienne rapidement.
Göran attend avec impatience la date du mariage de son ami Yogi, qui tarde à être fixée. N’y tenant plus, il part afin de l'aider dans les préparatifs de la grande fête de mariage.
Une fois sur place, il se jette à corps perdu dans des aventures rocambolesques qui le mènent jusqu’aux plantations brumeuses du Darjeeling et dans l’État du Sikkim. Dépaysement assuré.
Car aussitôt arrivé, Göran rencontre un Yogi troublé. Son austère mère ne lui permettra pas d'épouser sa bien-aimée Lakshmi, qui vient d’une famille moins aisée que la sienne. Il n'y a alors qu'une solution: que son futur beau-père soit assez riche pour que Yogi puisse épouser sa fille.
La première étape du plan consiste à acheter une plantation de thé à Darjeeling qui va contribuer au financement du mariage qui se doit d’être grandiose, nous sommes en Inde bien sur.
Göran aide Yogi dans l'achat de la plantation, vendue par un vieil anglais acâriatre qui désire en finir avec l’Inde.
Mais quand les deux amis arrivent à Darjeeling, ils constatent qu'ils ont été dupés. La plantation ne ressemble en aucune manière à ce qui était annoncé, elle est dans un grand délabrement.
Yogi et son beau-père sont ruinés, et les chances de Yogi d'épouser Lakshmi semblent réduites à zéro.
La mère de Yogi lui interdit de revenir à la maison tant qu’il n’aura pas réglé le problème et Yogi sombre dans la dépression.
Pour récupérer l'argent, l'honneur et la gloire de Yogi, les deux compères devront se lancer dans une aventure à travers l'Inde qui va mettre à l'épreuve leur amitié.
En plus de tout le reste, il est grand temps pour Mister Gora, surnom que lui donne Yogi, de revenir à Malmö afin de garder son emploi bien rémunéré. Mais peut-il abandonner vraiment son ami désespéré, et pas encore marié?
Dans la brume de Darjeeling est un roman sur les préjugés et l'égoïsme, sur le courage, la loyauté et l'amitié.
Il est écrit avec la même chaleur que le précédent et offre au lecteur autant de bons moments de rires garantis.
Bollywood revisité par un Suédois : un roman saturé d’épices et de couleurs !

Mikael Bergstrand est né à Malmö. Journaliste et écrivain, il a longtemps travaillé pour le quotidien Sydsvenskan.
Entre 2007 et 2011, il a vécu à New Delhi, où il était en poste en tant que journaliste. Depuis 2011, il vit en Suède.
Les plus belles mains de Delhi, son premier roman traduit en France chez Gaïa, a été vendu à plus de 15.000 exemplaires en Suède.
lu 788 fois

Vagabond d'Islande de Pierre-Alain Treyvaud (Favre – 2015)

L'île de feu et de glace.....

Lire la suite

lu 695 fois

Le Souffle du Maître de Blanche de Richemont (Presses de la Renaissance – 2015)

 
À travers ce récit, aussi émouvant que plein d'enseignement, du voyage initiatique qu'elle a effectué auprès d'un maître spirituel indien, Blanche de Richemont nous fait découvrir un être rare, à la sagesse et à l'humour libérateurs, et salvateurs.
« Je rêvais de rencontrer dans un regard la lumière du désert. Pendant des années, cette terre m'avait mise sur la voie de l'essentiel. Désormais, je cherchais un guide. »
Ce guide, Blanche de Richemont l'a trouvé dans un petit village d'Inde, aux pieds de l'Himalaya. Vijayananda, un sage français, disciple de Mâ Ananda Moyî, une des plus grandes saintes que l'Inde ait portées, l'a acceptée auprès de lui pour tourner son existence vers la Joie. Pour l'aider à faire ce choix radical. Malgré tout.
Ces pages racontent son voyage auprès de cet homme considéré en Inde comme un Rishi, un Maître de l'humanité. Un être rare, à la sagesse et à l'humour libérateurs.
Un chemin initiatique semé de larmes et de rires, de doute et d'évidence. De lumière.

Philosophe de formation, voyageuse infatigable, Blanche de Richemont, 36 ans, est notamment l'auteur d'Éloge du désert et Éloge du désir (Presses de la Renaissance, 2004 et 2007), Pourquoi pas le silence (Robert Laffont, 2008), Les Passions interdites (Le Rocher, 2009), Harmonie (Plon, 2011) et Manifeste vagabond (Plon, 2012 ; nouvelle édition Presses de la Renaissance, 2015).
Mariée, mère de deux enfants, elle vit à Paris.

lu 1810 fois

Quatre hommes au sommet, L’ascension du Denali, en Alaska d’Hudson Stuck, Introduction, Établissement du texte et Rédaction des notes par François Lantz (Transboreal, collection Voyage en poche – 2015)

La première d'un sommet mythique de l'Amérique du Nord.....

Lire la suite

lu 622 fois

Notre Comédie du livre 2015 - second souvenir

Raphaël Segura, peintre, poète et écrivain montpelliérain, invité sur notre stand durant les trois jours, nous a envoyé le très beau texte que voici, le lendemain du salon.

Chère Christine, cher Alain,
Voyageurs immobiles, vous avez parcouru les Cinq Continents, fait trois fois le tour du monde, arpenté toutes les routes, toutes les pistes, tous les sentiers, tous les chemins de grandes randonnées.

Voyageurs immobiles, vous avez regardé se gonfler les voiles d'un boutre dans le golfe d'Acaba, vous avez embarqué dans un cargo pour Valparaiso. Vos traversées furent sans tempête. Votre jonque a zigzagué dans les dédales de la baie d'Ha-Long.
Voyageurs immobiles, il n'y eu pas de trous d'air dans votre vol long courrier vers Hanoï via Singapour. Les mangroves longées vous ont épargné moustiques et paludisme et vous avez gravi sans efforts l'Everest et le Kilimandjaro. Sans oxygène et sans vertiges, vous avez gravi les chemins en lacets vers les sommets des Andes.

Votre boussole a toujours jonglé avec les fuseaux horaires.

Taj-Mahal, Muraille de Chine, Monument Vallée, Colorado, Fleuve Jaune, Zambèze, Nil et Amazone, Monts et Merveilles, les mots règnent en maître, il suffit de fermer les yeux ou de feuilleter les livres. Entre leurs pages s'étendent les déserts aux crépuscules sans pareil. Entre leurs pages, s'ouvrent des deltas, se déploient mers et océans, se dressent hautes falaises, et j'en oublie, et j'en oublie …

La pente est douce, votre porte ouvre sur le monde entier.
D'une étagère à une table et son tapis de livres ouverts sur tous les continents, vos regard souriants embrassent la Terre entière.
Phare dans la ville, votre librairie est l'escale du voyageur, le refuge du pèlerin, le sésame de l'aventurier.

Demain, au delà des pages de vos livres vous prendrez la mer, les embruns saleront vos visages. Vos sentiers ne seront plus sur papier couché. Vous échapperez à vos livres. Quand vous aurez tourné la page, vos cartes seront alors des paysages. La poussière des chemins vous tiendra compagnie.

Alors, vous ferons cortège tous les voyageurs qui vous ont précédé, tous ces passants qui ont franchi votre seuil, les fidèles clients, tous vos amis en somme.
Ils vous ferons cortège jusqu'au bout du monde et l'asphalte, la terre, le sable ou les pavés sous vos pieds, vous diront cette réalité qui échappe aux livres, à leurs phrases et leurs images.

Raphaël Ségura, mai 2015
lu 550 fois

Notre Comédie du livre 2015 - premiers souvenirs

Encore une "Comédie du livre" qui se termine et quelle Comédie !!!!
Un temps splendide a contribué au succès de cette 30ème édition où un public énorme est venu à la rencontre des écrivains que nous avions invités, et aux rencontres que nous avions programmées.
Pour tout cela, nous voulions remercier tout particulièrement:
La ville de Montpellier, son maire Philippe Saurel et ses services culturels et techniques.
La fine, vaillante et enjouée équipe de "Coeur de livres" à savoir Sonia, Clémence, Alexia, qui en amont ont préparé toute la partie "Comédie" des auteurs invités par les libraires, en dehors des auteurs des pays invités et ont été, durant la manifestation, du matin au soir, toujours présentes pour prendre de nos nouvelles et veiller au bon déroulement de la manifestation et au bien-être de nos auteurs.
Nos bénévoles de cette année (25), lecteurs et lectrices, voyageurs et voyageuses ou étudiantes, qui sont venus nous aider durant ces trois jours de convivialité en compagnie de leurs deux libraires préférés.
Bravo à tous pour leurs dévouements, leurs disponibilités et leurs petits plats salés ou sucrés, fort appréciés.
Enfin, nous n'oublions pas Alain Vacquié qui animait nos cinq tables rondes et Fanette Debernard pour son appui logistique, son soutien et son amitié
Un grand succès donc pour notre petite librairie de littérature de voyage grâce à un public curieux et à nos clients fidèles, mais sans l'aide, comme toujours, de la presse locale écrite ou radio (à l'exception d'une seule) qui n'a pas dit un mot sur nos 25 écrivains invités dont 6 étaient les invités d' "Étonnants voyageurs" à Saint-Malo le week-end dernier, ni sur nos cinq tables rondes programmées et ni sur le fait que la librairie fêtait ses 20 ans d'existence!!!

Mais nos amis écrivains et peintres-voyageurs ne sont pas partis sans nous laisser une dédicace sur notre livre d'Or 2015. En voici quelques unes:

Alexandre Kauffmann

Les bonnes ondes que propagent Christine et Alain nous ont permis d’aborder Montpellier dans les meilleurs conditions.
Merci à tous deux
Amitiés, Alexandre

Omaya



Tristan Savin

Mieux que la Comédie Humaine : la Comédie du livre !
Bravo et Merci à Christine et Alain (les meilleurs libraires au sud de la Loire - et du Pécos, si si !)
Bonne route !
Tristan Savin, reconnaissant

Gwenaëlle Abolivier

Tout un vertige transsibérien et quelle joyeuse comédie sous le ciel de Montpellier !
Un grand merci à nos chers libraires Alain er Christine.
Amitiés voyageuses, Gwenaëlle

Raphael Segura



Olivier Lemire

Y’a pas à dire, c’est toujours un Bonheur de venir ici, et de vous y voir !
Merci à vous deux et à toute l’équipe.

Yann Gourmelin

Un plaisir toujours renouvelé d’être avec deux amis, champions du livre et de la camaraderie.
Un plaisir d’autan plus raffiné qu’ils le sont.

Vincent Hilaire

Du soleil… ! de quoi réchauffer la peau et l’âme du polaire.
De la chaleur humaine….de quoi lui donner le sourire et se sentir « en famille », dans une équipe, comme il aime !
Merci de votre accueil, soutien, disponibilité et gentillesse.
Au plaisir !

Marc Alaux

Christine, Alain,
Votre accueil, votre générosité n’auraient pas déplu à des Mongols et à Kessel. Je repars donc enchanté de Montpellier après trois journées merveilleuses sous la yourte de la Comédie.
Merci, grand merci pour tout.
Très amicalement

Éméric Fisset

Merci pour ces trois journées ensoleillées en sur tous les continents, cinq au moins et celui de la bienveillance et de la gentillesse, un coin ignoré des cartes.
À bientôt de nouveau.

Jean-Claude Perrier

Montpellier ensoleillé,
Montpellier retrouvé,
Montpellier réorganisé,
Montpellier libéré !
Quelle belle Comédie…
Je vous embrasse.

Estelle Nollet

Merci infiniment pour votre accueil chaleureux et bravo pour le fond de votre librairie qui laisse la part si belle au voyage et à la rêverie.
Trois bises (puisque c’est la coutume) à tous.

Vaiju Naravane

Comment vous remercier pour l’accueil, le sourire, la chaleur ?
Merci beaucoup.


Brian Mathé

Chers amis libraires,
Merci d’exister, de porter la magie des mots dans notre chère ville de Montpellier.
C’est avec passion que notre trio représente l’aventure locale.
J’espère que nous aurons encore longtemps l’occasion de venir à ce fameux rendez-vous littéraire.

Samuel Chardon



Alain Kalita et Corinne Viltrouvé

Merci de votre accueil et de ces bons moments passés sur votre stand.
Amicalement

Cédric Gras

Mille mercis à Christine et Alain pour le nouveau week-end sous les tentes de la Comédie !
Amitiés

lu 624 fois