:: Accueil site :: :: Accueil info ::

les voeux de vos libraires

lu 1613 fois

Nouvelles du Bengale (Magellan & Cie-2007)



Deux cent trente millions de personnes dans le monde parlent le bengali. C'est la langue officielle du Bengladesh et en Inde, du Bengale occidental. Elle unifie des régions, des traditions et des couches sociales auxquelles l'histoire a plus d'une fois imposé sa discorde.
Des auteurs comme Bankim Chandra Chatterji ou Rabindranath Tagore, prix Nobel de littérature en 1913, ont apporté un rayonnement international à la littérature bengalie.
Les auteurs contemporains bénéficient aujourd'hui de la même effervescence. Ils puisent leurs sujets dans l'actualité sociale et politique, comme dans les traditions millénaires ou dans la nature.
Les six auteurs réunis ici, pour certains déjà connus en occident, participent par leur écriture à la richesse des littératures indiennes. On y trouve, entre autres: Satyajit Ray, Mahasweta Devi, Selina Hossein, Amitav Ghosh.
lu 1605 fois

Une autre vie, un siècle de nouvelles hindi (Infolio-2007)



Langue officielle de l'Union indienne, compris par 340 millions d'indiens, l'hindi ne couvre qu'une part de la production littéraire indienne dans son ensemble.
Le premier volume, de cette nouvelle collection, a pour ambition de faire découvrir au lecteur la littérature hindi, véritable trésor peu connu du public francophone.
Ces dix nouvelles inédites, n'avaient jamais encore été traduites en français. Elles ont pour auteurs des écrivains emblématiques des courants de sensibilité qui ont jalonné l'histoire de l'Inde moderne: Mannu Bhandari, Nirmal Verma, Mohan Rakesh, Yashpal, Jayshankar Prasad, Premcand.
Elles donnent un aperçu de l'évolution et de la complexité de la littérature hindi. Une introduction substantielle les situe, et situe leurs auteurs, dans l'histoire politique, sociale et culturelle du siècle écoulé de l'époque coloniale à l'indépendance et aux défis de la modernité.
lu 2098 fois

Sous les yourtes de Mongolie, avec les Fils de la steppe de Marc Alaux (Transboréal-2007)


 

D’avril à octobre 2001, en compagnie de Laurent Barroo, son ami d’enfance, Marc Alaux, 31 an, parcourt à pied les principaux écosystèmes du plateau mongol : une traversée d’est en ouest qui lui fait découvrir sur 2 300 kilomètres la langue et les mœurs de l’ethnie majoritaire khalkha.
De février à avril 2003, il chemine seul sur le versant occidental du massif du Khentii, de la frontière bouriate à Oulan-Bator, où il séjourne aussi. Au cours de bivouacs par –30 °C dans la steppe mais aussi lors d’escapades dans les banlieues de yourtes de la capitale, il se familiarise avec le rude hiver mongol.
D’avril à octobre 2004, à nouveau en compagnie de Laurent Barroo, il arpente sur 2 300 kilomètres les confins montagneux du nord-ouest du pays, à travers l’Altaï, le Khan-Khöökhi et les Sayan. Cette nouvelle marche de six mois les instruit sur la mosaïque ethnique complexe de la frontière sino-russe.
En 2006, avec son amie Stéphanie Neu, Marc Alaux s’accorde trois mois pour marcher depuis Oulan-Bator jusqu’au lieu de naissance de Gengis Khan à travers la steppe et la taïga de la région sacrée des Trois Rivières, dans les monts du Khentii. Il séjourne longuement dans des villages et dans plusieurs campements d’éleveurs nomades amis pour participer notamment aux migrations saisonnières.
Marc Alaux assiste dès qu’il le peut aux symposiums d’anthropologie et aux autres événements en rapport avec la Mongolie. Ce membre du conseil d’administration de l’association Anda, dont l’objectif est d’informer sur la culture mongole, consacre tout son temps libre à l’étude de la Mongolie ainsi qu’à l’écriture du récit de ses séjours sur le plateau mongol.
lu 1543 fois

Carnets D’aventures (Presses de la Renaissance-2007)


Troisième opus de ces carnets d'aventures en collaboration avec La Guilde européenne du Raid dans le but de présenter un panorama des voyages effectués en 2006 par un certain nombre d'aventuriers ou voyageurs.
Sylvain Tesson ouvre ces carnets par une réflexion sur l’aventure à la lumière de ses propres expériences.
– Dans le cadre de la 47e Année Polaire Internationale, Michaël Pitiot et l’expédition «Tara » se laissent dériver à bord d’une goélette sur la banquise arctique pour étudier le réchauffement climatique.
– Éprise de désert, Blanche de Richemont nous mène à la rencontre des Touaregs et des dernières caravanes de sel de l’Azalaï.
– L’Anglais Oliver Hicks est le plus jeune à avoir traversé, dans un bateau à rames en bois (7,20 mètres), l’Atlantique Nord, en 126 jours, de New York à Falmouth.
Stéphanie Bodet et une équipe internationale sont restées suspendues 15 jours et 15 nuits dans le vide le long d’une façade de grès de 1 150 mètres au Venezuela, arrosée en permanence par les embruns de la plus haute chute d’eau du monde.
Édouard Cortès s’est intéressé au mythique mont Ararat dont il a tenté d’élucider le mystère.
Stéphane Dugast a mis ses pas dans ceux de Paul-Émile Victor au Groenland oriental pour y constater les profondes mutations de la société inuit.
– Grâce à un esprit d’équipe et de recherche de la perfection qui ne laisse aucune place à l’erreur, la patrouille Breitling Jet Team, fondée par Jacques Bothelin, est aussi célèbre par ses spectacles aériens que la Patrouille de France. Elle est par ailleurs la seule professionnelle et privée au monde volant sur jet.
– Fondateur de « Raid nature handicap », Laurent Marzec, lourdement handicapé à la suite d’un accident, a traversé d’est en ouest les Pyrénées à la force des bras sur un « handbike », un vélo à traction manuelle.
Évangéline Masson est partie pendant 10 mois dans les 15 pays nés de l’implosion de l’URSS, à la rencontre des jeunes de 20 à 35 ans dont elle a partagé le quotidien.
– Dans l’Azawak, région la plus pauvre du Niger, Guy Duhard partage depuis 12 ans le quotidien des Touaregs auxquels il vient en aide.
– Il y a 100 ans s’est déroulée la première course automobile Pékin-Paris. Elle verra la victoire du prince Scipion Borghèse sur une Itala de 40 CV, dans d’inimaginables conditions. Chantal Edel retrace cette aventure.
Ces résumés synthétiques de ces expéditions aboutiront, peut-être, à l'édition d'un livre à part entière pour chacun de ces aventuriers, ce qui est déjà le cas pour Édouard Cortès et son Ararat (Presses de la renaissance-2007) et pour Stéphane Dugast et son Dans les pas de Paul-Émile Victor (Michel lafon-2007)
lu 1594 fois

L'ordre du Monde de Sujata Bajaj (Ed.Albin Michel-2007)

Portrait d'une artiste

Lire la suite

lu 2209 fois

San Francisco (Ed.Michelin-2008)


Après l’année dernière le guide rouge sur New-York, voici que paraît celui sur San Francisco et les régions de Sonoma et Napa Valley.
Privilégiant beaucoup plus les restaurants que les hôtels et, toujours rédigés en anglais, ces guides se différencient des guides de la même collection sur l’Europe par des commentaires conséquents sur la cuisine, le décor du restaurant ou le portrait du chef-cuisinier.
lu 2402 fois

Northeast India (Ed.Lonely Planet-2007)


Première édition, en anglais, pour ce guide qui couvre la région du Nord-Est de l’Inde.
Sont couvertes les régions du Bengale Ouest, du Sikkim, des cinq états du Nord-Est à savoir l’Assam, le Nagaland, le Meghalaya, l’Arunachal Pradesh et le Mizoram.
Sont également inclus et traités l’Orissa plus au sud et la ville de Calcutta au cœur de cette zone géographique.
lu 1883 fois

Fous du Tibet-Collectif (Ed.Des Riaux-2007)

Si le Tibet m'était conté...

Lire la suite

lu 1803 fois